Les agressions sexistes sous les feux de la rampe ?

Depuis quelques semaines, que se soit en France ou aux Etats-Unis, les medias se font l’écho d’agressions sexistes.

Stars du monde audiovisuel, champions sportifs, hommes et femmes politiques, journalistes qu’ils ou qu’elles soient victimes ou agresseurs présumés se retrouvent au cœur de révélations qui font la une de la presse écrite et audiovisuelle, sans oublier les réseaux sociaux.

Ces tristes nouvelles prouvent que le machisme et le sexisme touchent tous les milieux et sont puissamment ancrés dans notre société. Leur sinistre répétition montre que la violence que subissent les femmes commence enfin à trouver sa juste place dans les médias.

Reconnaissons le, cette hyper médiatisation, voire hyper personnalisation (un certain Donald T.) a des effets positifs. Des groupes se forment, des campagnes de sensibilisation à l’initiative du gouvernement se développent.

C’est bien, même très bien. Mais cela ne doit pas nous faire oublier la violence ordinaire et les agressions sexistes quotidiennes que subissent les femmes « normales » qui, elles, ne sont pas sous les feux de la rampe. Le harcèlement sexiste dans les transports, les injures sexistes dans la rue, les propos et remarques sexistes au travail sont le lot quotidien de trop nombreuses femmes.

Les femmes ordinaires ne se sentent pas en sécurité. Tous les professionnels de la sécurité qu’ils soient publics ou privés utilisent des outils. Alors, utilisons les formidables possibilités que nous offrent les outils digitaux pour lutter contre les agressions sexistes.

La simplicité d’utilisation d’un smartphone, la puissance de la géolocalisation couplée à l’engagement d’une communauté citoyenne ouvrent la voie à une réponse crédible face à ce fléau.

Alors, ensemble luttons contre les agressions sexistes en utilisant l’application Handsaway.

Alma, Street Angel #1

Laisser un commentaire